icon-account icon-arrow-right icon-arrow-down icon-arrow-next icon-arrow-prev icon-slideshow-next icon-slideshow-previous icon-comment icon-heart icon-cart icon-close icon-glasses icon-menu icon-minus icon-plus social-seach social-facebook social-fancy social-google social-instagram social-pinterest social-rss social-twitter
Commencer votre recherche

Un Vignoble ancestral

Dès l’époque romaine, la vigne était cultivée sur les terres du Château de Berne. Il était alors situé sur un embranchement de la « Via Aurélia » qui reliait l’Italie à l’Espagne et servait notamment au commerce du vin.

En savoir plus

200 av JC : Le domaine de Berne se situe sur la voie Aurélienne qui reliait l’Italie à l’Espagne. Elle autorisait le transport de vin, ainsi les racines de nos vignes sont aussi lointaines que celles de nos ancêtres.

XI°: Ordre des Cisterciens - Le comte de Toulouse, Raymond V, fit don du domaine à Saint Bernard, fondateur de l’ordre des cisterciens. Les moines s’y installèrent et firent fructifier cette terre.

XVIII° : La renaissance du Château de Berne - Lorsque la famille Estellon prit possession des lieux à partir du milieu du 18ème, le domaine retrouva la vie avec la reconstruction des habitations, la plantation de nouvelles parcelles et surtout la volonté de faire vivre le Domaine de Berne, en temps que lieu de fête, de retraite et d’hospitalité.

XX° : L’essor du domaine - En 1960, Mme Smeets, publiciste parisienne de renom, restaura le domaine. Elle avait le goût sûr et cette résurrection fut un petit miracle. En 1985, un anglais, Bill Muddyman, le rachète et replante 32 hectares, modernise les installations de vinification et reconstruit la cave.

XXI° : En 2007, un homme d’affaires britannique, amoureux de la Provence, rachète le domaine de Berne. Inspiré par les routes des vins d’Afrique du Sud, il souhaite développer un oenotourisme de caractère dans les différents domaines.

Un terroir riche et varié

Le climat continental du Château de Berne est marqué par des étés chauds et secs et des hivers froids. Ce paysage ensoleillé, balayé par le mistral, confère aux vins de Provence leur caractère si typique

En savoir plus
L’ensoleillement de 3 000 heures par an, la pluviométrie annuelle comprise entre 600 et 800 mm et les 50 jours de vent par an (+ de 50 km/h) offrent au domaine viticole du Château de Berne un environnement particulièrement favorable pour la culture de la vigne. Les nuits fraiches du Haut Var assurent une maturation lente et optimale des raisins. Les vendanges sont donc plus tardives que sur le littoral (en général à partir de mi-septembre). Si les rosés arrivent à maturité plus tardivement ce sont des vins structurés avec de la tenue qui conviennent particulièrement bien aux accords mets-vins de la cuisine contemporaine. D’une superficie de 135 hectares, le vignoble du Château de Berne est implanté sur le plateau triasique et réparti en deux zones bien distinctes. Chaque zone repose sur une assise calcaire du jurassique moyen et inférieur. Le vignoble protégé par les 500 hectares de forêts est principalement orienté au sud. Il se décompose en deux ensembles distincts :

- Le Plateau (altitude 330 m) présente des sols maigres avec une forte pierrosité. On y cultive les vignes servant à l’élaboration des meilleures cuvées car les rendements y sont limités à 40 hecto/ha.

- Le Château (altitude 250 m) quant à lui, offre des sols différents : les proportions de sable sont plus conséquentes, les structures générales plus fines et la pierrosité moins importante, offrant aux rosés beaucoup de fraîcheur. Un terrain peu profond, sans excès d’humidité qui convient parfaitement à la vigne.

Ce terroir majoritairement calcaire apporte fraîcheur et minéralité à travers une palette de cépages idéale pour l’expression du vigneron. Au Château de Berne, une dizaine entre régulièrement dans l’élaboration des vins : Syrah, Grenache, Cinsault, Sémillon, Ugni blanc, Viognier, Cabernet-sauvignon, Carignan, Rolle et Mourvèdre.

Les cuvées

Chaque vin est un assemblage subtil de l’influence de la nature et du savoir-faire de l’homme. Les Côtes de Provence du Château s’appellent « Château de Berne », « Terres de Berne »… et sont l’emblème-même de la Provence. Véritable signature, la bouteille carrée témoigne le parti-pris historique du domaine : associer la qualité et l’élégance sans perdre l’âme du vigneron !

Visites de cave

Différentes formules sont proposées : de la simple visite des chais à une dégustation verticale, sur une même couleur de vin, en passant par des suggestions d’accords mets et vins, toutes sont adaptées au niveau de chacun. Nos sommeliers vous accueillent chaque jour de 10h à 18h en hiver et de 10h à 19h en été (fermeture le 25 décembre et le 1er janvier).

Télécharger le PDF

L'art de vivre en Provence

Le Château de Berne accueille tous les passionnés de vin autour d’une cave de dégustation mais propose également des expériences associées dans un cadre exceptionnel et haut de gamme : un hôtel***** Relais et Châteaux de 27 chambres, un Spa, deux restaurants, dont un restaurant gastronomique récompensé en 2017 par une étoile Michelin, une école de cuisine et 500 hectares de nature dédiés à la découverte de la Provence.

500 Hectares de nature
135 Hectares de vignes
60k Visiteurs par an
10 cépages différents

Les événements

Tout au long de l’année, le Château de Berne offre plaisir et étonnement à travers un programme d’événements qui font la part belle à la gastronomie, aux spectacles et aux traditions provençales sous toutes ses formes. Découvrez vite notre programme.

Voir le site web